Avis clients

Frais de livraison minis !

Frais livraison mini

Nekton vitamines

Nekton

Connexion

Rédacteurs

Liste des envies

Vous n'avez pas de produits dans votre liste d'envie.

SOIN ET SANTE DU DIAMANT DE GOULD

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Écrit par vendredi, 23 mars 2018 14:51;
Publié dans Soins et entretien;

Santé et Soin du Diamant De Gould

Par Paul Bancroft

 

 

Introduction

Si vous êtes ou avez été un éleveur d'oiseaux , vous n'êtes pas étranger au fait d'avoir croisé divers problèmes de santé qui peuvent affecter vos oiseaux. Il n'y a pas d'autre aspect dans le monde de l'aviculture qui soit pire que de perdre un oiseau et ensuite découvrir que vous avez une infection bactérienne ou des maladies qui sévissent dans votre volière. En ce qui concerne les soins de nos diamants de Gould, ou de toute autre espèce d'oiseau, il y a un vieux dicton qui a été dit mille fois auparavant et qui sera sans doute mille fois plus prononcé: «La prévention est le meilleur remède". Comme tout dicton qui a résisté à l'épreuve du temps, il perdure par son authenticité. Mais avant d'examiner les moyens d'empêcher votre oiseau de tomber malade, voyons d'abord comment savoir si votre oiseau est malade.

Identifier un oiseau malade

 

Les diamants de gould qui tombent malades peuvent en présenter un ou plusieurs combinaison de symptômes. Voici une liste non exaustive des signes de maladie les plus courants que votre oiseau
peut présenté et qui nécessite des soins.

  • Oiseau très inactif (déprimé)
  • Oiseau qui dort beaucoup en journée
  • Estomac gonflé
  • Perte de poids malgré un appétit insatiable
  • Difficulté à respirer
  • Éternuer et / ou tousser
  • Respiration bruyante
  • Perte de voix
  • Perte d'équilibre
  • Oiseau qui ne parvient plus à voler

Il n'y a pas si longtemps, il aurait été juste de dire, en matière de santé, que les Gould avaient la réputation d'être plus proches de la fragilité que de la rusticité. Bien que l'équilibre des balances ait maintenant penché en faveur des diamants de Gould qui sont beaucoup plus rustiques, il y a encore quelques problèmes de santé qui semblent persister particulièrement chez le Gould, à savoir "les mites des sacs aériens", "la calvicitie".

 

Femelle Gould ébourrifée , Image personnelle de Paul Bancroft

 

Mites des sacs aériens

Les mites des sacs aériens sont des acariens microscopiques qui peuvent vivre à l'intérieur des sacs aériens de votre oiseau. Les diamants de Gould ont neuf sacs aériens avec des parois tissulaires très minces, ce qui permet aux acariens de se nourrir du sang de l'oiseau à travers ces parois minces. Les mites des sacs aériens vont passer d'un oiseau à l'autre, principalement par l'entremise d'oiseaux parents qui nourrissent leurs petits.

On croit cependant que les acariens peuvent vivre pendant un temps limité dans l'environnement cage / volière. Ils traînent autour des récipients de nourriture et d'eau après avoir été déposés par leur hôte précédent, et quand on leur présente la possibilité d'un nouvel hôte, ils infectent un autre oiseau. Si votre volière est exempte d'acariens, mais que vous introduisez un oiseau dans la volière qui porte des acariens, alors en quelques semaines, vous pouvez parier que la plupart de vos oiseaux auront des acariens.

Les symptômes des mites des sacs aériens

 

  • Difficulté à respirer ou respiration la bouche ouverte
  • Oiseau qui dort souvent en journée
  • Sons émis en respirant
  • Eternuement et toux fréquentes
  • Perte de son

Traitement des mites des sacs aériens

Les acariens sont persistants mais traitables avec un peu d'ivermectine ou un produit appelé "Scatt", qui contient de la moxidectine et appartient à la famille Ivermectin.
Ivermectin et Scatt débarrasseront aussi vos oiseaux des autres types d'acariens, y compris les pieds écailleux et les acariens. Quand un oiseau est fortement infecté par des mites des sacs acariens, le système immunitaire de l'oiseau peut être compromis, ce qui le rend vulnérable aux infections bactériennes secondaires. Les oiseaux en bonne santé peuvent supporter des infectations d'acariens pendant de plus longues périodes, cependant, des infestations prolongées finiront généralement par entraîner la mort de l'oiseau à moins d'être traité.

 

 

 

Problème de calvitie

Les diamants de goulds qui deviennent chauves ne sont pas beaux à voir. Les oiseaux chauves montrent des signes de calvitie n'importe où sur le corps, bien que l'arrière de la tête,
et au-dessus du cou, soit souvent l'endroit le plus commun pour que les oiseaux deviennent chauves. Les oiseaux chauves peuvent perdre quelques plumes voire perdre complètement des plumes sur le visage et la tête, ce qui peut rendre votre oiseau presque méconnaissable sans son masque facial coloré. Il y a quatre causes possibles qui pourraient causer la calvicie de votre oiseau. Les causes possibles sont les « acariens, bloquage de mue, régime alimentaire inadéquat et génétique».
 

Gale du bec et des pattes

Les acariens faciaux vivent sur la peau de l'oiseau, principalement sur le visage et les pieds des oiseaux. Ils creusent sous la surface où ils rendent la peau rugueuse et décolorée. Ils peuvent également être la cause des becs et des ongles envahis. Lorsque les oiseaux présentent des symptômes d'acariens visqueux, il est fréquent que leurs plumes soient endommagées et tombent, rendant ainsi l'oiseau chauve. Les acariens du visage sont facilement traitables avec de l'Ivermectin ou Scatt. Sans traitement, les acariens continueront à infester l'oiseau, ce qui peut causer de graves dommages, entraînant souvent la mort.  

Blocage de mue

Pendant le cycle de vie, les Gould passent par une mue annuelle où ils font pousser de nouvelles plumes. En près de  6 semaines, l'oiseau peut changer jusqu'à 80 % de ses plumes.

L'une des causes de la calvitie du gould est que l'oiseau a perdu ses vieilles plumes mais n'a pas commencé à en faire pousser de nouvelles, c'est-à-dire qu'il est resté coincé dans la mue.

Les oiseaux qui sont nourris avec le régime complet du cycle de vie du diamant australien (régime d'austérité, d'élevage et d'entretien) sont très peu susceptibles de rester coincés dans la mue. C'est parce que nous savons que les changements physiologiques qui se produisent dans le corps de nos diamants de gould  sont déclenchés par la disponibilité des aliments.

La disponibilité et la qualité nutritionnelle variables des aliments sont ce qui indiquent au corps de l'oiseau ce qu'il devrait faire. D'un point de vue évolutionnaire, le diamant de Gould s'est adapté et a évolué pour convenir à ses conditions sauvages pendant des centaines de milliers d'années, donc en imitant les disponibilités saisonnières et la qualité nutritionnelle des aliments sauvages dans notre pièces d' oiseaux et nos volières, nous aidons l'oiseau à rester synchronisé avec les périodes correctes de reproduction, de repos et de mue de son cycle de vie.

 

Blocage de mue

Diamant de gould avec lourd cas de calvitie  

Diète inadaptée

Il y a une idée reçue dans le monde des éleveurs de Gould qu'une carence en iode est la cause de la calvitie et qu'elle devrait être traitée avec un supplément d'iode dans le régime de l'oiseau.

Dans mon expérience du Gould, je n'ai jamais vu un oiseau devenir chauve suite à une carence en iode. Je crois qu'il est peu probable qu'une carence en iode puisse être la seule raison pour laquelle les diamants de Gould deviennent chauves, surtout s'ils partagent un régime et une volière et avec d'autres diamants de Gould qui ne montrent aucun signe de calvitie.

Si vos oiseaux manquent d'iode, il est probable qu'il existe d'autres carences en nutriments. Plutôt que de fournir seulement un supplément d'iode, un supplément de vitamines et de minéraux tout compris qui contient également de l'iode serait un bien meilleur choix à utiliser.

Un oiseau déficient en nutriments ne développera probablement pas de nouvelles plumes dans la région du visage, car ces plumes sont les moins importantes pour la croissance de l'oiseau afin de survivre. Ce mécanisme de survie physiologique permet à l'oiseau de s'adapter dans des environnements plus difficiles lorsqu'il n'y a pas assez d'aliments nutritifs disponibles, de sorte qu'il peut se débrouiller et survivre jusqu'à ce qu'il y ait une amélioration des disponibilités alimentaires. 

Causes génétiques

 

Malheureusement, tout comme la calvitie masculine, il y a peu de choses qui peuvent être faites pour un oiseau qui se dégarnit pour des raisons génétiques. Bien qu'au moment de mue la pousse de nouvelles plumes est possible, ils peuvent passer autant de mois avec des plumes que sans, et le processus de calvitie se répète irrémédiablement.

Un oiseau qui ne souffre pas d'acariens écailleux, qui a suivi un programme diététique imitant les changements saisonniers naturels dans son environnement sauvage, et qui a accès à tous les suppléments nécessaires, alors il ne peut y avoir qu'une seule autre raison connue pour laquelle cet oiseau devient chauve, et c'est malheureusement une mauvaise génétique. Les oiseaux qui sont chauves transmettent souvent leur génétique à leur progéniture qui peut commencer à montrer les mêmes signes de calvitie dans l'année qui suit l'éclosion.

Un facteur important qui peut causer une mauvaise génétique (pas seulement chez les oiseaux) est le résultat de la consanguinité. La consanguinité est la cause fondamentale de ce qui force les différents types de mutations dans l'apparence des diamants de Gould. La consanguinité de toute espèce d'oiseau devrait être évitée à tout prix. Non seulement cela peut nuire au patrimoine génétique de l'aviculture, mais cela peut aussi engendrer des oiseaux plus faibles qui sont plus sujets aux maladies. Les oiseaux partiellement chauves devraient être retirés de tous les programmes d'élevage.

 

Symptomes de l'"Oiseau léger"

 

 Ce qu'il est important de comprendre, ce n'est pas un état de maladie, mais plutôt le symptôme d'une maladie. En d'autres termes, l'oiseau présente des symptômes sur un spectre de maladies possibles, mais il n'a pas été diagnostiqué par un vétérinaire aviaire et traité en conséquence. Les maladies possibles vont des "vers" à la "salmonelle" et au-delà. Un oiseau léger peut être identifié principalement par la perte de poids de l'oiseau et l'os du bréchet commence à dépasser contre la peau jusqu'au point où il se sentira bien aiguisé. Il peut également y avoir un gaspillage de muscle sur l'os de la poitrine de l'oiseau et il se sentira assez léger si vous le ramassez pour le manipuler. Les oiseaux qui deviennent légers sembleront également plus faibles lorsqu'on les manipule. 

 Peut-être plus souvent que pour d'autres maladies, les éleveurs d'oiseaux éviteront d'emmener les oiseaux chez le vétérinaire, car les frais de vétérinaire peuvent coûter plus cher que la valeur de l'oiseau. Cependant, il est d'une importance capitale de comprendre qu'il y a des conditions de maladie possibles dans lesquelles la "lumière" n'entraînera pas seulement la mort de votre oiseau, mais aussi l'infection et la mise à mort de tous les autres oiseaux qui sont entrés en contact avec lui.

Cela peut se produire sur une courte ou longue période de temps, selon la nature de l'état non diagnostiqué. Une chose est sûre, si vous commencez à perdre des oiseaux et que vous ne demandez pas l'aide d'un vétérinaire aviaire, le coût de remplacement de vos oiseaux à long terme finira par coûter plus cher que les frais de vétérinaire.

 

Fientes oiseaux  

La présence de graines non digérées dans les excréments est un signe que quelque chose ne va pas avec le système digestif de l'oiseau et devrait faire l'objet d'une étude.

Photo de Paul Bancroft

 

Manipulation des oiseaux malades

 

Si vous repérez un oiseau malade dans votre volière, le fait d'agir rapidement et de la bonne manière améliore la probabilité que l'oiseau se rétablisse complètement. La première chose que je conseillerais à quiconque de faire s'il aperçoit un oiseau malade est de l'isoler de tout autre oiseau qui se trouve à proximité.

Placez l'oiseau malade dans une cage et amenez-le à l'intérieur ou à un endroit où il aura accès à une source de chaleur. Des températures d'environ 26°C sont idéales. Fournir de l'eau propre et de la nourriture pour l'oiseau.

Je m'entraîne à utiliser du papier de soie blanc pour tapisser le sol de la cage, car cela montrera tout ce qui est inhabituel dans les excréments, ce qui pourra plus tard, si nécessaire, aider le vétérinaire à poser un diagnostic plus rapidement.

Vérifiez que l'oiseau n'a pas d'acariens. Si vous êtes sûr à 100% que l'oiseau a des acariens, alors c'est facilement traitable sans avoir besoin de consulter un vétérinaire.

Si vous êtes certain que l'oiseau n'a pas d'acariens, dressez la liste des symptômes de l'oiseau, ce qui sera utile si vous avez besoin de parler/voir un vétérinaire. Si les seuls symptômes de votre oiseau est la fatigue, vous devriez remarquer une amélioration de l'état de l'oiseau isolé entre 24 et 48 heures. Cependant, si l'oiseau présente d'autres symptômes, je recommande de demander l'aide d'un vétérinaire aviaire professionnel.

 

La prévention est le meilleur des remèdes

 

Il existe plusieurs pratiques proactives que nous pouvons faire en tant qu'éleveurs d'oiseaux dans nos pièces/chambres d'oiseaux pour améliorer la santé générale et minimiser les risques de maladie et de propagation des maladies. La prévention est le meilleur remède. Un bon élevage permet d'élever des oiseaux en bonne santé. J'ai énuméré ci-dessous ce que je considère comme des points clés pour promouvoir la santé et l'hygiène dans la salle des oiseaux. 

 

  • Nettoyez et désinfectez régulièrement les contenants et les distributeurs d'eau.
  • N'utilisez que des contenants et des distributeurs d'eau et de nourriture dans lesquels les oiseaux ne peuvent pas se salir.
  • Prévoyez une ventilation fonctionnelle pour votre salle des oiseaux. Les purificateurs d'air qui ciblent les bactéries et les moisissures en suspension dans l'air sont une excellente idée.
  • Ne négligez pas les besoins nutritionnels des oiseaux. Si le régime alimentaire de votre oiseau ne contient pas tous les nutriments essentiels, fournissez-lui les suppléments nécessaires qui favorisent la santé.
  • Si vous avez une marche dans la volière, gardez une paire de chaussures propres près de votre volière pour chaque fois que vous avez besoin d'entrer dans le vol. J'utilise une paire de pantoufles qui ne sortent jamais de ma volière. Leur but est de ne pas piétiner des bactéries ou de la saleté dans mes vols d'oiseaux comme mes chaussures de jour en jour de la rue.
  • Nettoyez régulièrement vos volières, cages et chambres d'oiseaux. L'utilisation de copeaux de bois stérilisés comme litière rendra l'environnement plus sûr pour l'oiseau s'il y a des périodes plus longues entre les nettoyages.
  • Retirez les aliments verts, les œufs et les graines de germination que les oiseaux ont reçus avant la fin de la journée. Ceci empêchera tout protozoaire de se manifester en nombre nuisible.

 

Gould en bonne santé

Les oiseaux en bonne santé devraient être largement actifs et alertes comme ces deux-là. 

Photo de Paul Bancroft

 

La Quarantaine 

 

Que vous souhaitiez ajouter de nouvelles lignées de sang dans la souche génétique de votre élevage ou simplement essayer une autre espèce d'oiseau, il devrait y avoir une règle rapide et difficile à respecter lorsque vient le temps d'introduire de nouveaux oiseaux dans vos pièces d'oiseaux et volières, et c'est la "quarantaine, quarantaine, quarantaine, quarantaine" !

Je ne saurais trop insister sur l'importance de résister à la tentation d'ajouter de nouveaux oiseaux directement dans votre installation sans aucune période de quarantaine. Si vous ne le faites pas, c'est comme si vous jouez à la roulette russe, vous tournez le baril et tirez sur la détente en espérant que vous n'aurez pas la balle mortelle qui apportera la maladie dans votre pièce d'élevage.


Il est recommandé que tous les nouveaux achats fassent l'objet d'une quarantaine d'au moins 4 à 6 semaines. Je préfère mettre en quarantaine pendant 2 à 3 mois en fonction de l'état de santé des nouveaux oiseaux sous mon observation. Ce n'est qu'après cette période, et sans montrer aucun signe de maladie, que mes nouveaux oiseaux seront autorisés à rejoindre le groupe principal.Vous n'avez pas besoin d'un laboratoire spécial ou d'un espace clinique pour mettre vos oiseaux en quarantaine. Une cage qui ne se trouve pas sous le même toit que votre pièce d'oiseau suffira amplement. Cela s'explique par le fait que certaines bactéries peuvent se déplacer d'un hôte à l'autre par voie aérienne. Il est recommandé de nourrir et de prendre soin de votre groupe d'oiseaux principal chaque jour avant toute quarantaine d'oiseaux. Cela permettra de réduire au minimum le risque de contamination si l'un des oiseaux mis en quarantaine est porteur d'une maladie.

 

Conclusion

 

Je conseille à quiconque qui possède un oiseau malade de consulter un vétérinaire aviaire. À la fin de la journée, il est préférable pour l'oiseau qui souffre et pour votre propre tranquillité d'esprit d'obtenir un diagnostic et un traitement pour l'oiseau en question. 

Paul Bancroft

Paul Bancroft est un passionné d'oiseaux exotiques résident en Angleterre. Fort de son expérience des oiseaux exotiques il élabore des mélanges de graines de haute qualité afin de répondre au mieux aux besoins alimentaires des oiseaux exotiques. Il a fondé en 2016 la boutique en ligne Planet Aviary. Depuis 2018 la boutique l'Oisillon est est partenaire et distrubteur exclusif des mélanges de graines de Planet Aviary en France et dans le sud de l'Europe.

Site internet : https://www.loisillon.fr/9-planet-aviary.html

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.