LE CARDINAL ROUGE OU CARDINAL DE VIRGINIE

Évaluer cet élément
(2 Votes)

LE CARDINAL ROUGE OU CARDINAL DE VIRGINIE

  

Nom scientifique : Cardinalis cardinalis
Ordre : Passériformes
Famille : Cardinalidae
Genre : Cardinalis
Origine : Amérique du nord
Taille : 21 à 23cm
Durée de vie : 10 ans en moyenne

 

Male cardinal de virginie

Sexage du cardinal rouge

Le mâle arbore un plumage rouge avec un masque facial noir et une huppe rouge.
La femelle quant à elle est brune avec du rouge sur la queue, les ailes, la huppe et quelques taches autour des yeux. Quant à son masque, il est beaucoup moins marqué et délimité que le mâle.

 

Reproduction du cardinal de virginie

Le mâle chante à tue-tête pour se faire entendre de la femelle, ensuite il la pourchasse en étendant les ailes et si la femelle accepte les avances du mâle elle se laissera nourrir par celui-ci.
La ponte est de 3 à 5 œufs.
L'incubation dure 10 jours.
Le baguage s'effectue au 5ième jour en 3,5mm.
L'envol des jeunes s'effectue entre 10 et 12 jours.

Alimentation du cardinal rouge

Granivores, herbivores, ils consomment des insectes pendant le nourrissage des petits (grillons, buffalos, pinkies, sauterelles, teignes de ruche, escargots, ...) et de la pâtée aux œufs d'élevage.
Fruits et légumes complètent leur alimentation.

  

Expérience d'élevage du cardinal de Virginie

J'ai commencé cette espèce par un seul couple que j'ai acquis chez un éleveur français au prix de l'Allemagne ce qui est extrêmement rare au jour d'aujourd'hui. Je l'ai acquis en automne et il a passé l'hiver dans mon cabanon qui est hors gel. Dès les premiers beaux jours, les premiers rayons de soleil ils ont pris place dans leur volière de reproduction qui est une des plus hautes que je possède (environ 3,50m). N'étant pas planter, je leur fis des bouquets de verdure avec des nids différents à leur disposition. Très rapidement le mâle a commencé à chanter, la femelle de temps en temps le suivait et des courses poursuite se firent.

Des fois, en regardant le mâle poursuivre la femelle j'avais peur qu'il abime ca demoiselle, en tout cas c'est une parade impressionnante, je la considère moins violente que celle du Pinson Couronné mais presque toute aussi étonnante. Le mâle plaque ces plumes contre son corps, laisse tomber ses ailes et chante en poursuivant sa dulcinée. Une fois accouplé, le couple devient très attendrissant, le mâle donne à manger à ça femelle et sont pratiquement toujours ensemble. J'ai pu lire dans certain article que le mâle faisait le nid et aidait à couvé. Chez moi, ce n'ai pas le cas. C'est la femelle qui se tape tout le travail. Le nid est construit en hauteur, il est fabriqué en deux jours maximum dans un nid à canaris dans la végétation.

 

 

 

 

 

 

Les œufs sont pondus environ 3 à 5 jours plus tard. Dès que la femelle couve je ne rentre plus dans la volière, dès qu'elle ne se sent pas en sécurité, elle décampe du nid oiseaux en une fraction de seconde. Avec cette espèce, je n'ai jamais vraiment eu de problème pour avoir des œufs. Par contre, l'élevage des jeunes, ma procuré des difficultés. Ces oiseaux sont en général très productif, si le temps le permet, ils vont jusqu'à quatre couvée. Ma première couvée à bien commencé, j'ai très vite ajusté le tire avec les insectes à une fréquence de deux fois par jour. Je leur propose  dans une mangeoire pour oiseaux des  pinkis, buffalos, grillons, sauterelles et teignes de ruche mélangé à de la pâtée que je prépare moi-même et un mélange de graine pour grande perruche ou je rajoute d'autre graines.

Un ami m'a conseillé de leur donner de la viande haché de bœuf, qui diminue les couts des insectes. Il procède de la sorte avec ses frugivores et insectivores en ayant de la réussite. J'y viendrais certainement un jour, mais pour l'instant cela ne me fait guère confiance car à la base se ne sont pas des oiseaux carnivores. Certes la viande apporte beaucoup de protéine mais j'attends de voir l'effet sur les prochaines générations. N'oublions pas qu'il faut suivre un maximum la nature et regardez ceux qu'il se passe en ce moment avec les OGM, la vache folle (mauvaise alimentation), etc.... Attention ce n'ai pas une critique! Revenons à nos passereaux, les petits se développent très vite, au cinquième jour je les bagues en 3,5mm.

 C'est l'une des seules fois ou je rentre dans la volière. Entre le dixième jour et le onzième, les petits sortent du nid à moitié déplumé. C'est à ce moment où ils sont le plus vulnérable. Malheureusement, c'est à ce moment que je perds mes jeunes. Un à trois jours après être sorti du nid c'est l'hécatombe. La première nichée et la deuxième, je n'ai pas réussi à comprendre pourquoi je perdais les petits jusqu'à la troisième ou je vis des trace de bec sur les petits, je compris que le père était le fautif. Tard dans la saison, ils m'entamèrent une dernière couvée.

Je n'ai rien changé à ma manière de procéder sauf qu'après le baguage des petits au huitième jour, juste avant qu'ils ne commencent à sortir du nid, j'ai attrapé le mâle que j'ai séparé de la famille. Paris réussi, la femelle mena à bien l'alimentation de ses rejetons. Ce sont des oiseaux robustes, au jour d'aujourd'hui j'ai deux couples et un mâle en réserve et je pense agrandir le cheptel de cette espèce l'année prochaine.

                           

                                                     

                                                     

Plus dans cette catégorie : « LE BUBUL à VENTRE ROUGE Galerie Photo »

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire geerinckx jeudi, 07 mars 2019 21:58 Posté par geerinckx

    bonsoir je suis de Lille je cherche femelles cardinal

    Réponse de la boutique : bonjour, nous ne vendons pas d'oiseaux. Cordialement. L'Oisillon.

  • Lien vers le commentaire  Harriague Jean  Claude dimanche, 12 novembre 2017 15:52 Posté par Harriague Jean Claude

    Bonjour
    Monsieur Erick , Je suis a la recherche d'une Femelle Cardinalis
    ..........j'habite dans les Landes ( a coté de Bayonne ) et si vous
    habitez dans un secteur de + ou _ 50 Km et bien sur si vous avez une
    femelle libre ,je serai intéressé ..........
    Avec mes sincères remerciements .

    Réponse de la boutique : Bonjour, nus sommes désolé mais les éleveurs que nous connaissons n'ont pas de femelle seule à céder. Cordialement. L'Oisillon.

  • Lien vers le commentaire rias lundi, 27 mars 2017 07:33 Posté par rias

    Bonjour
    Je recherche un couple de cardinal de virginie
    Peut on m'aider
    Cordialement

    Réponse de la boutique: Bonsoir, nous ne possédons pas de cardinal rouges. Bien cordialement. L'Oisillon.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Nekton vitamines

Nekton

Rédacteurs

  • Articles récents

  • Articles récents

  • Paul Bancroft est un passionné d'oiseaux exotiques résident en Angleterre. Fort de son expérience des oiseaux exotiques il élabore des mélanges de graines de haute qualité afin de répondre au mieux aux besoins alimentaires des oiseaux exotiques. Il a fondé en 2016 la boutique en ligne Planet Aviary. Depuis 2018 la boutique l'Oisillon est est partenaire et distrubteur exclusif des mélanges de graines de Planet Aviary en France et dans le sud de l'Europe.

    Articles récents

  • Articles récents

  • Articles récents

  • Articles récents

  • Eléveur passionné spécialisé dans l'élevage des perruches et perroquets. Ancien secrétaire général de l'A.O.D.O ( Association de l'Oiseau Doré Ouardigha) et vice-président de la même association jusqu'à nos jours. Membre de la fédération française ornithologique depuis 2000. Fondateur et administrateur du premier site francophone sur les calopsittes et autres psittacidés http://calopsitte.forumactif.com/http://calopsitte.forumactif.com/. Il fut l'un des premiers éleveurs au Maroc à avoir réussi l'élevage des perroquets (gris du Gabon, Ara Chloroptère, ara macao et amazone à front bleu) et le premier à avoir introduit et travaillé plusieurs mutations rares en calopsittes, en perruches à croupion rouge et en ommnicolores.

    Articles récents

  • KAMEL LATRECHE (43 ans né le 25 mars 1974 à Marseille). Je réside dans le Var. Je suis éleveur capacitaire,
    affilié à la fédération CDE, au club AOM (Amicale Ornithologique Méditerranéenne ), à l’UOF, au Club ICC France
    (informations carduelinés cardinalidés).
    Palmares : médaille de bronze au championnat du monde à Almeria 2017, champion du monde médaille d'or
    à Cesena (femelle verdier d'oustalet en mutation agate), champion de France en chardonneret isabel-pastel.

    Articles récents